Thérapie manuelle

Thérapie manuelle

Il en existe beaucoup, nous en pratiquons 3 en cabinet, ces techniques reconnues dans le monde paramédical et médical. La fasciathérapie, la technique de Jones, et les points gâchettes (trigger points).

La fasciathérapie

La fasciathérapie consiste simplement à venir redonner de la souplesse aux tissus qui se trouvent entre la peau et les muscles. La perte de souplesse est souvent liée à un traumatisme intervenu lors de la pratique du sport qui crée une inflammation et ensuite des zones d’adhérences qu’il faut traiter pour redonner le potentiel d’origine au muscle atteint, le k-taping peut également compléter ce traitement.

La technique de Jones

La technique de Jones cible une atteinte musculaire, osseuse, articulaire. On peut citer les contractures musculaires des pieds, la périostite (inflammation de la membrane qui recouvre les os et qui est responsable de la qualité osseuse), la perte de mobilité de la cheville suite à une entorse ou du gros orteil lors d’un choc direct. L’avantage de cette technique est qu’elle se fait en douceur et ne doit pas être douloureuse. On parle également ici des douleurs dites fibromyalgique.

Points gachettes ou trigger points

La technique des trigger points permet à distance de la zone douloureuse de calmer celle ci. Cette douleur est toujours d’origine tendineuse, donc on traitera essentiellement les tendinites avec en complément la pose d’un k-taping si nécessaire.

Quand et comment procède t’on ?

Une séance ne sera proposée qu’après un bilan podologique et ou postural. Il est préférable de comprendre le mécanisme d’apparition pour optimiser le traitement par thérapie manuelle et permettre une action durable.
Lors de la séance je demande au patient d’évaluer l’intensité des douleurs et de me montrer précisément où elles se situent pour définir ensuite le ou les muscles responsables.

Il s’ensuit une palpation des trajets musculaires à la recherche de points douloureux qui sont ensuite traités les un après les autres. Je termine par une réévaluation du niveau de la douleur par le patient pour objectiver l’efficacité du travail.

Combien de temps dure une séance ?

Cela peut être fait lors d’un examen postural. Si le travail s’avère trop long, on s’oriente sur une consultation spécifique d’une durée de 45 minutes.

Rendez-nous visite

Vous êtes à la recherche d’une thérapie manuelle ? N’hésitez pas à consulter notre équipe de podologue à Paris 17.

 

thérapie manuelle massage